Rob Baan à propos de la Cressonnette

C’est le printemps ! Du moins dans les serres… Dehors, il faudra encore attendre un petit peu. À la maison, ajoutez une petite note printanière en plaçant un petit plant de cresson alénois sur votre appui de fenêtre. Cette plante a un petit côté nostalgique… Cela me rappelle ma grand-mère : un œuf mollet, du pain bis, du cresson alénois par-dessus préparé avec un peu d’huile et de vinaigre… J’ai l’impression de revenir 50 ans en arrière. À l’époque, alors que je savourais mon délicieux sandwich, j’étais loin de me douter qu’un jour je serais l’un des plus grands producteurs professionnels de cresson alénois au monde. Si ma grand-mère savait…

Le cresson alénois est un produit vieux comme le monde. Il trouve ses origines en Afrique du Nord et il est également rencontré à l’état sauvage au Moyen-Orient, en Turquie et en Perse : le long du parcours suivi par les caravanes de la Route de la soie. C’est ainsi d’ailleurs que cette petite plante comestible a voyagé aux quatre coins du monde. La soie était achetée par les marchands en Chine. À pied, ils allaient à Constantinople (Istanbul) et de là ils vendaient la soie au monde occidental.

Mais qu’est-ce que le cresson alénois a à voir avec la soie ? Pour les voyageurs, le cresson alénois était un genre de ration de survie. Lorsqu’il n’y avait plus de nourriture fraîche, on versait dans des sacs en cuir une poignée de graines de cresson alénois et de l’eau pour les faire germer. Après quelques jours, le cresson pouvait être consommé en tant que salade relevée, fournissant l’énergie nécessaire pour poursuivre la route. L’eau pouvant se faire rare également, il fallait parfois recourir à d’autres alternatives. L’urine des voyageurs était alors utilisée pour faire germer le cresson alénois. Je vous déconseille d’en faire autant à la maison !

La technique de germination des graines dans l’urine de chameaux s’est du reste avérée être un système efficace pour bon nombre de graines. La teneur élevée en sel assure une germination plus lente comparativement à une germination dans de l’eau propre. Cette technique est de nos jours grandement utilisée dans l’horticulture. Autre astuce ingénieuse datant de cette époque : lorsqu’une caravane arrivait dans une oasis, du cresson alénois y était semé. Celui-ci pouvait alors être emmené par la caravane suivante. Et c’est donc ainsi que le cresson alénois a voyagé énormément dans le monde ancien.

Mais revenons-en à aujourd’hui ! Le cresson alénois germe tellement vite que vous avez vraiment l’impression que le printemps est là. La majorité des supermarchés et des marchands de légumes du segment haut de gamme organisent toujours des promotions spéciales pour cette plante comestible aux environs de Pâques. Nous le voyons également dans nos cultures. Printemps et cresson alénois sont deux notions indissociables.

Une fois l’hiver terminé, nous avons besoin de produits frais. Les glucosinolates (composés organiques responsables de la saveur relevée de ce cresson) incitent votre corps à booster votre résistance. C’est un genre de rappel à l’ordre pour votre système immunitaire. Essayez-le vous-aussi ! Les voyageurs des caravanes étaient loin d’être des idiots.

SOURCE : 24Kitchen

Reacties kunnen niet achtergelaten worden op dit moment.